14 septembre 2011

Lorsque je me sens bousculée, comme ce soir j'aimerais être capable de me recroqueviller jusqu'à me fondre dans moi-même, m'agripper à mes os et me terrer dans cet espace où chaque chose a un sens familier. me recroqueviller me fondre m'agripper me terrer
Posté par absolution à 21:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 septembre 2011

Des mois que je songe à ce que je pourrais écrire ici. Mais à chaque fois ne me vient en tête que"je tourne, encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore"et ce n'est pas intéressant.
Posté par absolution à 17:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 mai 2011

Trois ans de vie parisienne et déjà, c'est l'écoeurement. Je pensais que ça serait plus facile avec les années.Vu le point d'où je pars, je pensais sincèrement que ça serait mieux avec les années, mais ce n'est pas le cas. C'est comme s'il était trop tard.  
Posté par absolution à 19:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 avril 2011

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4 ... [Lire la suite]
Posté par absolution à 10:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 avril 2011

Je suis retournée à la piscine. Pleine de la volonté de redevenir celle que j'étais avant, avant ces six derniers mois, avant ce que je veux à tout prix considérer comme une parenthèse -close. J'ai cru que je n'arriverais jamais à monter les cinq étages qui mènent à mon appartement.  
Posté par absolution à 17:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 mars 2011

Puis sans savoir pourquoi, j'ai défait les deux annéeaux fichés dans mon oreille droite et les ai posés sur le rebord du lavabo. Je me suis regardée à nouveau dans le miroir. C'était toujours aussi décevant. Que ce soit avec ou sans les choses par lesquelles j'essaie de faire une différence.
Posté par absolution à 14:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 janvier 2011

Puis c'est devenu tellement flou que je ne sais plus quand ça aurait pu être différent.
Posté par absolution à 10:34 - Commentaires [7] - Permalien [#]
11 décembre 2010

Il faut que je règle ma vie mieux que ça.
Posté par absolution à 21:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 décembre 2010

Je porte trois pulls, quatre paires de chaussettes dont deux qui s'apparentent à des chaussettes de ski, une écharpe. Je suis dans une pièce chauffée par un radiateur monté à son maximum et.J'ai froid, désespérément froid. J'ai beau avoir fait des études, je me sens dépassée.
Posté par absolution à 21:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 décembre 2010

Ca commence à faire un moment que ça rôde et que ça s'accroche, que les larmes restent emmêlées aux cils et que je me vomis derrière mes dents,encore et encore Bien sûr qu'à un moment une pichenette va venir faire s'écrouler mes cartes et arracher mes cheveux.
Posté par absolution à 21:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]